Frais de gestion locative : tout ce qu’il faut savoir
clés

Nombreux sont les propriétaires qui choisissent de passer par une agence de gestion locative, dans le but d’optimiser la rentabilité de leur investissement locatif. Cela représente également un gain de temps énorme et des soucis en moins, pour des tarifs de plus en plus compétitifs. Faites toutefois attention à choisir consciencieusement votre administrateur de biens. Car toutes les agences de gestion locative n’offrent ni la même qualité, ni la même couverture de services, pour les mêmes prix. A ce jour, les frais de gestion locative sont particulièrement hétérogènes sur le marché. Dans cet article, nous guidons les propriétaires qui cherchent à en savoir plus à propos de la gestion locative.

Comment sont calculés les frais de gestion locative ?

En général, le prix de gestion est indexé sur le montant du loyer mensuel. Ces frais sont donc directement déduits des revenus locatifs du propriétaire qui fait appel à une agence de gestion locative.

La moyenne des honoraires d’agences de gestion locative s’établit aujourd’hui à 7% TTC du loyer. Mais encore une fois, les disparités sont trop grandes pour que cette moyenne fasse sens. Les prix oscillent entre 3 et 10%, d’une agence à l’autre.

Dans la majorité des cas, les frais de gestion comprennent l’encaissement des loyers, la relance des locataires et la révision annuelle du loyer. D’autres prestations peuvent être facturées en supplément comme la gestion des sinistres, ou bien encore le suivi des travaux.

La plupart du temps, les agences proposent des forfaits à taux fixe. Tandis que dans d’autres cas, moins courants, les taux varient selon le type de bien, la surface, la localisation, etc.

Les coûts de gestion, quoique de plus en plus faibles, freinent parfois certains propriétaires, soucieux de maximiser la rentabilité de leur investissement locatif. Il faut toutefois garder à l’esprit les économies réalisées en confiant son bien à un professionnel de l’immobilier. Moins de risques de vacance locative, des meilleurs locataires trouvés plus rapidement, et surtout du temps de gagner, etc.

Peut-on réduire ses frais de gestion locative ?

Choisir son administrateur de biens

Selon l’agence et ses honoraires, l’opération peut être rentable ou non. Soyez particulièrement attentif lors du choix de l’agence.

Vous devriez trouver sans trop de difficulté des comparateurs de devis en ligne, pour les agences de gestion locative. N’hésitez pas à faire un rapide tour sur internet pour vous faire une idée des tarifs proposés, et pour identifier les agences les plus attractives.

A propos des agences de gestion locative en ligne

Les tarifs proposés par les agences digitales sont tellement bas, que certains propriétaires vont jusqu’à s’en méfier. Il est vrai que toutes les agences en ligne ne se valent pas. Certes, il convient d’être très regardant, tout comme pour choisir une agence de quartier. Il serait dommage de passer à côté de certaines agences de gestion locative en ligne, qui offrent le meilleur rapport qualité/prix sur le marché.

Entre 4, 5 ou 6% est-ce que ça change quelque chose finalement ?  Tout à fait. Prenons un exemple très simple pour illustrer combien le choix du meilleur prix d’agence influence la rentabilité de votre investissement locatif. Un propriétaire hésite entre une agence de quartier à 7% TTC, et une agence de gestion locative en ligne à 3,9%TTC. Son loyer mensuel est de 1 000€. Au total, sur un an, il pourrait économiser 660€ s’il décide de confier son bien à l’agence digitale.

D’autant que les agences en ligne offrent généralement des services plus poussés que les agences traditionnelles. Grâce à des interfaces de gestion perfectionnées, elles assurent également un meilleur suivi de gestion pour les propriétaires. Mais une fois encore, toutes les agences en ligne ne font pas ça. Il est crucial de bien vous renseigner avant de vous engager.

Avant de signer le mandat, étudiez-le en détail

Soyez attentif aux prestations incluses dans le bail envoyé par l’agence avant de le signer. Évitez ainsi de devoir payer des frais supplémentaires par la suite. Sachez également qu’il est tout à fait possible de négocier, dans une certaine mesure, le prix initial. Notamment si vous comptez confier la gestion de plusieurs biens à la même agence.

Faites attention à la façon dont sont calculés les frais de gestion. Ils peuvent être indexés sur le loyer encaissé par le propriétaire bailleur, mais aussi sur le montant du loyer charges comprises.

Souscrivez à une assurance loyers impayés

Pour être parfaitement serein quant à la gestion de son patrimoine immobilier, il est recommandé de souscrire à une assurance loyers impayés. Certes, cela représente un coût supplémentaire (2,5% du montant du loyer en moyenne), mais une totale assurance de la bonne perception de vos revenus locatifs. Une garantie non négligeable pour certains propriétaires à l’équilibre chaque mois, qui ne peuvent pas se permettre de fournir un effort de trésorerie, si leur locataire cesse de payer.

 

Ce site utilise des cookies pour vous proposer une visite enrichie. En continuant, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus sur notre politique des cookies.     ACCEPTER